Au fil des mots, les maux passent

Au fil des mots, les maux passent

Take a ride

 

J’crois pas qu’tu réalises

Mais là ça craint mon p’tit pépère

Dans ta vie morne, tu es austère

Ça d’vient urgent, fais tes valises

 

Monte sur ton canasson

Fuis ton appart’ et ton balcon

Accroche les rênes, va loin devant

Trotte vers le kiff, largue le présent

 

< Cravache, cravache vite

Faut qu’tu t’arraches

Enfourche, éperonne

Tu déraisonnes >

 

Vas-y franco, mets-toi en selle

« Trot » hésitant, fait mal aux fesses

Un bon galop c’est comme une cuite

Laisse ton cheval choisir la suite

 

Tous les matins, c’est la rengaine

Réveil, café, monte en voiture

Bouchons, boulot et grosse migraine

Lâche totale prise, suis ta monture

 

< Cravache, cravache vite

Faut qu’tu t’arraches

Enfourche, éperonne

Tu déraisonnes >

 

En piste cavalier ! Take your ride !

Looser déchu des temps modernes

Deviens cow-boy à tout loisir

Agent du rêve, de la détente et du plaisir !

 

 

Juillet 2013

 

@Au fil des mots, les maux passent

 

Clin d'oeil à Star Cranks, stars galactiques en devenir...



28/03/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres