Sophie Garrec * Correctrice - chroniqueuse - auteure - parolière

Sophie Garrec  *  Correctrice - chroniqueuse - auteure - parolière

Métaphore du rejet

Une pierre qui roule et dévale la pente

Eclatant l’habillage des cristaux qu’elle revêt

En heurtant les obstacles du chemin qu’elle arpente

C’est un voyage périlleux dont elle sortira changée

 

Une caillasse ébréchée, moins lisse et plus rugueuse

D’apparence cassée et bien moins lumineuse

Certains disent que l’essentiel est qu’elle vive encore

Meurtrie dedans comme dehors, elle est étrangère à son nouveau corps

 

Ses cassures extérieures ont des brèches invisibles

Multiples, elles se croisent et se joignent en son centre

Affaiblissant son cœur qui n’est plus invincible

Le rendant prisonnier comme étouffant dans la cendre

 

Ces fêlures et ces brèches ne sont pas recollables

Pour le monde qui l’entoure elle n’est plus bien valable

Alors on l’écarte, la dévalue, la déclasse

Dénigrant son envie de se choisir une place

 

C’est ce caillou que l’on jette en gravier

Certes utile mais réduit en morceaux pour être piétiné

Il n’aura pas la chance d’être porté au cou

D’une bien jolie dame qui s’en pare avec goût

 

Une réelle pureté sous l’apparence craquelée de cette pierre caillou

La même beauté et valeur intérieure de celle devenue bijou

Un incident de parcours et les portes se ferment

Un détail extérieur met un avenir en berne…

 

 

Décembre 2013

 

@Au fil des mots, les maux passent

 



28/01/2014
23 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres