Au fil des mots, les maux passent

Au fil des mots, les maux passent

Le petit bonhomme

 

 

 

Le petit bonhomme *

Haut comme trois pommes

Frêle comme un moucheron

Géant d’amour et d’émotion

 

Une mince chose sans défense

Un petit être tout d’ignorance

Avec des yeux pleins de tendresse

Mandant bisous et douces caresses

 

Menu garçon, pouvoir immense

Infime taille, gaieté intense

Minuscules doigts cherchant la main

De sa maman… instants câlins

 

Petit bonhomme tout mignon

Offrant bonheur sans condition

Un petit truc insignifiant

Valant un prix pourtant très grand

 

Il marche, il passe, regarde les gens

Observe le monde sans jugement

Un vrai modèle de gentillesse

Une riche preuve de sagesse

 

 

* à mon petit bonhomme à moi...

 

 

Janvier 2015

 

@Au fil des mots, les maux passent



19/01/2015
6 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres