Au fil des mots, les maux passent

Au fil des mots, les maux passent

Gros chat blanc

 

 

Je suis un gros chat blanc

Duveteux, gentil et nonchalant

Je suis là dans le décor

Sentant caresses sur mon corps

 

Je passe mon temps à savourer

Lenteur des jours et canapés

Je file le temps à rêvasser

Dormeur charmant à contempler

 

Je pose devant miroir

Négligemment sans même me voir

Je suis sur la commode

Accessoirement objet de mode

 

Je me love sur ton lit

Et me faufile jusqu’à ton cou

Je me réchauffe sur les tapis

Et me console sur tes genoux

 

Je suis dans tes pensées

Comme un doudou sécurisant

Je sèche aussi les larmes versées

Et je t’apaise en ronronnant

 

Je suis un gros chat blanc

Je suis là continuellement

Sans avoir l’air d’être présent !

 

 

Mai 2014

 

@Au fil des mots, les maux passent



21/05/2014
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres