Sophie Garrec * Correctrice - chroniqueuse - auteure - parolière

Sophie Garrec  *  Correctrice - chroniqueuse - auteure - parolière

Écrire un article (exemple)

 

 

Exercice réalisé dans le cadre de ma formation d'écrivain public.

 

Rédaction d’un article portant sur le patrimoine des Yvelines.

 

Nombre de caractères, sans compter les espaces : 1924

 

 

 

*          *          *

        

 

 

La cave aux Fées

 

Entrons dans un autre siècle et une atmosphère chargée de légendes

 

À 45 minutes de Paris, au cœur des Yvelines en la commune de Brueil-en-Vexin, se trouve un site naturel, lieu un peu magique tant la force des légendes tend à persister…

 

Nous entrons à l’intérieur de vestiges d’une allée sépulcrale constituée de dalles de grès verticales, hautes de 2 mètres, et de pierres calcaires. Longue de 14 mètres et large de 2, il y règne une atmosphère chargée de mystères.

Cette allée daterait de l’époque néolithique. Elle n’a été découverte qu’en 1768 par les habitants du village. Oubliée ensuite, ce n’est que lors de fouilles menées en 1889, qu’elle ressuscite aux yeux du monde et qu’elle est identifiée en tant que chambre mortuaire : des ossements humains appartenant à 150 individus y ont été trouvés ainsi que des lames de silex, des perles en os et des restes de poteries notamment.

Retour ensuite à l’oubli jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale pendant laquelle elle a servi de lieu de décharge. Un grand nettoyage plus tard, une reconnaissance en tant que monument historique en 1957 et des travaux de restauration menés au milieu des années soixante-dix font émerger la nécessité de trouver du sens à cette fosse commune, de comprendre son histoire et font naître ainsi les plus folles légendes.

Malgré les explications scientifiques et historiques des archéologues, la force de l’imagination de l’homme et le souvenir inespéré de certaines anecdotes refont surface comme par enchantement.

 

La plus connue des légendes est celle en rapport avec le nom donnée à ce lieu de sépulture.

La Cave aux Fées aurait été la demeure de celles-ci, jalousement gardée, à tel point qu’elles ne cessaient d’effrayer les moindres passants osant s’aventurer sur leur territoire…

La seule chose que l’on puisse dire au final est que les croyances sur cette « cave » et les légendes transmises oralement auront terrorisé légion d’habitants et voyageurs au cours du temps et que malgré la fonction initiale que nous lui connaissons aujourd’hui (fosse mortuaire commune), nous restons pris de doute en y entrant… Comme quoi la puissance des légendes arrive parfois à créer l’atmosphère d’un lieu et son identité !

Découverte à partager en famille et leçon d’histoire à prodiguer aux plus jeunes…

 

 

Texte : Sophie Garrec pour Porte-Plume - 2013



04/05/2018
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres