Au fil des mots, les maux passent

Au fil des mots, les maux passent

Une maman qui pleure

 

 

Remontez-vous le moral en songeant que nous sommes des millions de femmes

à vivre, avoir vécu ou vivre à l’avenir une situation de détresse…

Demander de l’aide n’est pas une honte et avoir conscience

de ses difficultés du moment est en fin de compte une preuve de lucidité…

 

 

 

Une maman qui pleure

 

 

Elle se sent lasse, vidée

Tout la dépasse, elle est épuisée

 

Elle n’a pas d’autre choix

Que de tenir debout

Elle s’accroche à sa foi

Et prie de tenir le coup

 

Seule dans ce moment-là

Elle pleure dans le silence

Pour ne pas qu’ses enfants voient

Qu’elle a des défaillances

 

Elle voudrait un soutien, une aide

Mais, des fois, les SOS ne sont pas entendus

Elle espère une présence, un réconfort de plus  (muet)

Mais la vie est ainsi faite

 

Parfois, on est seule et c’est comme ça

Tout est une montagne à gravir

Et quand d’autres dépendent de notre état

Hélas… c’est bien pire !

 

 

 

Octobre 2015

 

@Au fil des mots, les maux passent



14/10/2015
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres