Au fil des mots, les maux passent

Au fil des mots, les maux passent

La chasse à la crasse

 

 

Allez… un petit amusement qui délasse !

 

 

La chasse à la crasse

 

Aujourd’hui la feignasse

N’a pas vraiment la grâce

En secouant sa paillasse.

 

Elle voudrait qu’on le fasse

Sans aucun doute à sa place !

 

Pas de bol car Ignace,

Occupé en terrasse,

Sert des sorbets en masse.

 

La pauvre, elle est lasse

De bouger sa carcasse

Chez ce marchand de glaces.

 

En plus de la paperasse,

Son boulot c’est la crasse :

 

Tous les matins la grimace

En récurant les tasses

Et en ôtant les traces

De tous les vasistas.

 

Mains pleines de crevasses,

Elle n’a plus trop la classe

Et se sent moche et grasse !

 

Le balai qu’elle passe,

Elle rêve qu’on lui remplace

Par une énorme besace

De billets en liasse.

 

Mais elle n’a pas l’audace

D’organiser un casse

Et porter des cuirasses

Pour faire sauter le sas

 

C’est la poussière qu’elle brasse

Et non la fortune qu’elle enlace.

 

Triste sort, vilaine farce

- Cette vie de nouillasse

Pense-t-elle à voix basse -

Ses beaux rêves elle les chasse

En disgrâce… elle trépasse.

 

Juillet – août 2015

 

@Au fil des mots, les maux passent



27/08/2015
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres